Sobriété : un incontournable de la transition écologique pour moins consommer

Le 6 octobre 2022, la Première ministre, Élisabeth Borne, a présenté officiellement un plan de sobriété. L’objectif : faire baisser la consommation énergétique de 10 % à l’horizon 2024, par rapport à 2019. Il s’inscrit en réponse à la crise énergétique, mais aussi climatique, traversée par le pays. Comme le précise Élisabeth Borne dans l’éditorial du plan, la sobriété, ce sont « des économies choisies plutôt que des coupures subies ». Cette nouvelle manière de penser et d’agir est un des piliers de la transition écologique française. Sortir de la dépendance aux énergies fossiles, gagner en efficacité dans la consommation d’énergie, limiter le gaspillage… Repenser nos modes de production et de consommation s’avère crucial pour atteindre l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. Apex Energies vous explique pourquoi !

 

La sobriété énergétique, c’est quoi exactement ?

Le concept de sobriété peut être assimilé à la modération, la frugalité. Il trouve son origine dans des traditions philosophiques et religieuses anciennes. Au 20e siècle, il bénéficie d’un regain d’intérêt, alimenté par les interrogations sur :

  • Les modes de vie modernes ;
  • Les systèmes consuméristes, leurs impacts sur l’environnement ;
  • Le bien-vivre ;
  • Le lien social[1].

Dans la vie quotidienne, la sobriété est à la croisée entre les notions de « moins » et « mieux ». La démarche entend lier consommation, bien-être, santé, environnement, qualité de vie.

Bon à savoir : le 3e volet du rapport du GIEC d’avril 2022 définit les contours de la notion de sobriété comme cela : « Les politiques de sobriété (sufficiency policies) recouvrent les mesures et les pratiques quotidiennes qui permettent d’éviter la demande en énergie, en matériaux, en terres, en eau, tout en assurant le bien-être de toutes et tous, dans le cadre des limites planétaires ».

 

Comme l’illustre la définition du GIEC, la sobriété est une association entre politiques publiques et engagements citoyens[2]. Elle met en avant une notion essentielle, celle de « limites planétaires ». En 2015, quatre des neuf limites établies par des chercheurs en 2009 ont été outrepassées :

  • Le changement climatique ;
  • L’érosion de la biodiversité ;
  • Les perturbations globales du cycle de l’azote et du phosphore ;
  • Les changements d’utilisation des sols[3].

En 2022, deux nouveaux seuils ont été dépassés :

  • L’introduction de nouvelles substances ;
  • L’utilisation de l’eau douce[4].

Seules trois limites n’ont pas encore été transgressées :

  • L’acidification des océans ;
  • La dégradation de la couche d’ozone ;
  • L’augmentation des aérosols dans l’atmosphère[5].

 

Étude Transition(s) 2050 : trois des scénarios accordent une place centrale à la sobriété

Dans son étude, l’ADEME a imaginé quatre scénarios aboutissant à la neutralité carbone de la France. S’ils empruntent tous des voies différentes, trois d’entre eux intègrent une démarche de sobriété énergétique.

Le 1er scénario, « Génération frugale », repose sur des transformations majeures :

  • Limiter la construction ;
  • Rénover massivement, rapidement, les bâtiments ;
  • Modifier nos modes de vie en profondeur ;
  • Réduire la demande de mobilité ;
  • Respecter la nature ;
  • Diminuer la consommation de viande ;
  • Diviser par deux la demande énergétique globale[6].

Dans ce scénario, la transition est menée grâce à la frugalité choisie, mais aussi contrainte, et la sobriété.

Le 2e scénario « Coopérations territoriales » mise sur l’alliance entre sobriété et efficacité pour amener le système économique sur une voie durable. Parmi les transformations phares, nous retrouvons :

  • La mise en œuvre d’une économie du partage ;
  • La reconquête démographique des villes moyennes ;
  • L’investissement massif dans les énergies renouvelables (EnR)[7].

Le 3e scénario « Technologies vertes » entend répondre aux défis environnementaux par le développement technologique. Les façons d’habiter, de se déplacer ou encore de travailler sont plus sobres. Ce scénario repose sur la réduction de 86 % des émissions de gaz à effet (GES) de serre dans l’industrie. 60 % de l’acier, aluminium, verre, papier-carton, plastiques sont issus du recyclage. Enfin, la consommation de viande est réduite de 30 %[8].

 

Œuvrez à la transition énergétique avec Apex Energies

Devenez producteur d’une source d’énergie inépuisable, non polluante avec Apex Energies. Toiture solaire, Hangar photovoltaïque, centrale au sol, ombrière photovoltaïque, serre, autoconsommation … Nos solutions sont dimensionnées en fonction de vos besoins. En misant sur le photovoltaïque, vous diminuez votre dépendance énergétique tout en contribuant à la préservation de l’environnement.

Envie de réduire votre facture d’énergie ? Diminuer l’empreinte carbone de vos activités ? Valoriser vos espaces fonciers ? Contactez nos experts en photovoltaïque.

 

Les 3 points clés à retenir :

  • La sobriété est un levier indispensable pour mener la transition écologique de la France.
  • D’après le GIEC, la sobriété repose sur une mobilisation générale avec d’un côté, les politiques publiques et, de l’autre, les pratiques quotidiennes des citoyens.
  • Les scénarios imaginés par l’étude Transition(s) 2050 reposent, en grande partie, sur la sobriété.

 

[1] https://www.lepoint.fr/debats/transition-ecologique-que-se-cache-t-il-derriere-la-sobriete-14-07-2022-2483297_2.php
[2] https://www.greenpeace.fr/sobriete-ecologique-solidaire/
[3]à[5] https://www.radiofrance.fr/franceculture/pollution-chimique-sur-neuf-limites-planetaires-cinq-ont-desormais-ete-depassees-6534920
[6] https://transitions2050.ademe.fr/generation-frugales
[7] https://librairie.ademe.fr/cadic/6529/transitions2050-synthese.pdf?modal=false
[8] https://www.ademe.fr/les-futurs-en-transition/les-scenarios/

Pour plus de renseignements, contactez-nous !

Le traitement des données à caractère personnel est nécessaire à l’examen de votre demande, faite à APEX ENERGIES, et le cas échéant à l’envoi d’informations commerciales. Conformément à la réglementation européenne en vigueur, vous disposez de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de retrait de consentement, de limitation de traitement, d’opposition au traitement et de portabilité concernant vos données. Toutes les informations détaillées sur l’usage de vos données et l’exercice de vos droits figurent dans la charte relative à la protection des données à caractère personnel d’APEX ENERGIES.

Sobriété énergétique : les autres articles