Portail cartographique ENR

Portail cartographie des énergies renouvelable

Portail cartographique ENR

Avec la loi APER – TEPOS promulguée le 10 mars 2023, les communes doivent dorénavant identifier les zones d’accélération des énergies renouvelables. Et la tâche n’est pas aisée. En effet, le gouvernement français accélère les choses en ce qui concerne la transition écologique. Avec la loi APER, la pression sur les élus locaux pour accélérer la transition vers des villes plus propres et éco-responsables devient plus importante. C’est pourquoi le ministère de la transition écologique s’est entouré de deux organismes qui sont le CEREMA et l’IGN. Leur mission est simple, fournir un outil pour assister les communes à définir et à concevoir les zones d’accélérations, il s’agit du portail cartographique des EnR.

Le portail cartographique, un outil de planification des énergies renouvelables

Le portail cartographique regroupe les informations essentielles pour permettre à chaque commune de définir au mieux leur propre zone d’accélération. Il publie une mise à jour en temps réel des données géographiques sur les installations de l’ensemble du parc d’énergie renouvelable du territoire. Vous y trouverez notamment : 

 

  • Les installations déjà existantes (ex: centrale au sol)
  • Les emplacements des différents dispositifs (solaire, éolien etc…)
  • La puissance et les capacités des réseaux installés
  • L’occupation des sols ainsi que l’environnement et la biodiversité

 

Pour faire simple le portail cartographique des ENR est un outil ultra complet apportant toutes les informations essentielles aux communes pour accompagner les collectivités dans la planification des EnR.

Zoom sur le Cerema

Le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) est un établissement public français spécialisé dans le domaine du développement territorial durable. Son expertise se situe principalement aux niveaux des risques, d’environnement, de mobilité, et d’aménagement. Le Cerema apporte son savoir faire, ses connaissances et agit en tant que soutien aux collectivités territoriales. Mais sa tâche ne se limite pas aux communes, en effet, il sert de support pour les services de l’État ainsi qu’aux autres acteurs du territoire afin de les aider dans la mise en œuvre de leurs projets d’aménagement durable.

Portail cartographique ENR

Le Cerema et le portail cartographique

La contribution du Cerema pour la conception du portail cartographique des EnR a été d’un enjeu majeur. En effet, l’organisme a apporté une quantité importante de données et d’études indispensables. Comme par exemple ses études sur le potentiel des énergies renouvelables (principalement au niveau des réseaux de chaleur et du solaire photovoltaïque) ou encore sur le potentiel solaire d’une toiture simplifiée (PV BAT). Ses données très détaillées produites pour le portail ont été traduites en cartographie ce qui en fait l’un des meilleurs outils en 2024 pour définir les zones d’accélérations.

 

Les autres acteurs et partenaires

Pour venir en appui de toutes ces données, de nombreux organismes apportent leur contribution pour rendre le portail cartographique encore plus pertinent. On y retrouve notamment: 

 

  • l’agence ORE
  • la plateforme ODRE (Open data réseaux énergies)
  • Le réseau de transport de l’électricité (RTE)
  • Enedis
  • GRTgaz
  • BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières)
  • OFB (Office français de la biodiversité)
  • France chaleur urbaine
  • CGDD (mission connaissance du commissariat général au développement durable)

 

A quoi sert le portail cartographique ?

D’abord lancé en mai 2023 sous sa forme Bêta, il est aujourd’hui disponible sous sa version 2 (V2). L’interface utilisateur a été entièrement revue pour fournir des fonctionnalités bien plus avancées et une meilleure ergonomie. Cette version enrichie propose dorénavant une mise à jour régulière sur les données relatives aux EnR au niveau territorial. De plus, l’outil intègre également une couche  « clés en main » de l’IGN pour l’éolien terrestre.

Chaque utilisateur a accès à toute la base de données en permanence. Ainsi, il peut enregistrer chaque action effectuée et avoir un suivi optimal ainsi qu’une gestion parfaite du processus administratif des ZAER. De cette manière, les structures territoriales et services de l’Etat y ont accès et peuvent donner des avis constructifs sur les choix concernant leur territoire. 

Portail cartographie des énergies renouvelable

Avantage pour les collectivités

Dans la continuité des démarche de l’État, l’objectif du portail cartographique est de simplifier et d’accélérer le développement des zones d’accélération des énergies renouvelables (ZAER). Chaque collectivité peut donc se servir de cet outil pour : 

 

  • Saisir leurs ZAER
  • Importer des ZAER déjà créées
  • Estimer la production et la puissance (pour certains types d’ENR)
  • Demander un avis à des acteurs locaux sur une ZAER (EPCI, DDT, DREAL, gestionnaires d’espaces protégés, CRE)
  • Revenir en mode « saisie »
  • Demander l’arrêt d’une ZAER par une Responsable Préfectorale Unique

Rejoignez la communauté d’échanges sur Expertises.territoires

Pour simplifier davantage l’utilisation du portail cartographique des énergies renouvelables, un espace dédié aux utilisateurs a vu le jour sur Expertises.territoires. Il s’agit d’une plateforme collaborative qui a pour but de répondre aux questions par une entraide communautaire. Cette communauté vise à faciliter le partage de ressources importantes pour promouvoir davantage et déployer l’utilisation de l’outil. Mais avant tout, simplifier son intégration dans les territoires.

Des sessions en ligne sont tenues de manière régulière pour introduire l’outil aux nouveaux utilisateurs et discuter de ses évolutions. Une rubrique “questions – réponses” est disponible pour aborder les interrogations fréquentes des utilisateurs.

Par ailleurs, la communauté offre un forum pour l’entraide, une section de veille sur les nouvelles en lien avec la planification des énergies renouvelables, ainsi qu’un répertoire des membres actifs de la communauté.
Voir aussi notre article sur le Plan climat-air-énergie territoriale PCAET.

Pour plus de renseignements, contactez-nous !

Le traitement des données à caractère personnel est nécessaire à l’examen de votre demande, faite à APEX ENERGIES, et le cas échéant à l’envoi d’informations commerciales. Conformément à la réglementation européenne en vigueur, vous disposez de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de retrait de consentement, de limitation de traitement, d’opposition au traitement et de portabilité concernant vos données. Toutes les informations détaillées sur l’usage de vos données et l’exercice de vos droits figurent dans la charte relative à la protection des données à caractère personnel d’APEX ENERGIES.