Qu’est-ce que la méthodologie ACV (Analyse Cycle de Vie) ?

Scientifiquement reconnue, la méthode d’analyse du cycle de vie (ACV) est encadrée par la norme ISO 140441. Dans tout cycle de vie d’un produit ou service, des flux de matières et d’énergies entrent et sortent. L’objectif de l’ACV est de réaliser un bilan des entrants et sortants pour déterminer leurs impacts sur l’environnement2. Identifier les enjeux environnementaux, comparer les produits, crédibiliser sa performance environnementale, élaborer des politiques publiques… La méthodologie d’analyse du cycle de vie offre de nombreuses possibilités d’analyse pour les collectivités porteuses d’un projet photovoltaïque. Apex Energies entreprise d’énergie renouvelable à Montpellier explique en détail les enjeux de la démarche ACV.

L’analyse du cycle de vie : c’est quoi ?    

D’après la norme ISO 14044, « l’analyse du cycle de vie (ACV) est une technique d’évaluation des aspects environnementaux et des impacts environnementaux potentiels associés à un système de produits »3.

Tout au long de la vie des produits, l’ACV dénombre, mesure les flux physiques (matière, énergie) liés aux activités d’origine humaine. Elle apprécie ensuite leurs effets potentiels sur l’environnement. Enfin, elle interprète les résultats recueillis selon les objectifs initialement fixés.

La méthodologie ACV repose sur deux approches :

  • Une approche « cycle de vie ». L’ensemble des étapes du cycle de vie d’un produit sont considérées pour inventorier les flux: extraction des matières premières (énergétiques, non énergétiques) requises pour fabriquer le produit, distribution, transport, utilisation, collecte, évacuation vers les filières « fin de vie » ;
  • Une approche « multicritère ». La méthodologie analyse les flux entrants (ressources en eau, gaz, pétrole, fer) et sortants (déchets, liquide rejeté, émissions gazeuses)4 en se fondant sur plusieurs critères : réchauffement climatique, consommation en ressources, eau, énergie, santé humaine, pollution des sols, émissions de polluants5.

 

 

 

Bon à savoir : Quel est le but de l’analyse du cycle de vie ?

L’objectif de la méthodologie d’analyse du cycle de vie est de disposer d’une vision globale des impacts induits par les produits (services, procédés, biens) sur l’environnement. Elle fait partie des outils d’aide à la décision à disposition des collectivités locales.

 

 

Quelles sont les applications de l’analyse du cycle de vie ?   

L’analyse du cycle de vie est principalement utilisée par les collectivités locales pour comparer deux orientations politiques ou deux produits. L’ACV a l’avantage de restituer la complexité de la réflexion sur l’environnement. Elle évite de faire des choix susceptibles de détériorer des milieux non considérés ou de transposer les effets d’une étape du cycle de vie à une autre6.

La méthodologie compare les transferts de pollution potentiels sur la base de deux scénarios alternatifs. Par exemple, une collectivité peut comparer :

  • Deux produits ayant la même fonction, produire de l’électricité verte à partir de l’énergie du soleil : un panneau solaire monocristallin ou polycristallin ;
  • Deux produits différents ayant une fonction similaire, produire des énergies renouvelables (EnR) : une installation photovoltaïque et une éolienne.

Outre le benchmarking, l’ACV peut être employée pour :

  • Déterminer les processus les plus impactants sur le cycle de vie d’un produit ;
  • Établir des déclarations environnementales de tout type ;
  • Construire des politiques publiques ;
  • Constituer une réglementation ;
  • Mener un projet de recherche7.
Quels sont les principaux enjeux de l’analyse du cycle de vie ?

La méthodologie ACV permet de mesurer différentes natures d’impacts environnementaux sur l’ensemble des étapes du cycle de vie. Lors d’un benchmark, elle est capable d’évaluer quel produit a le moins d’impact selon un critère et en a le plus sur un autre.

Elle met en évidence l’importance d’avoir une approche globale du cycle de vie. En effet, les solutions envisagées pour réduire un impact identifié à une étape peuvent engendrer des effets néfastes sur d’autres étapes. L’écueil à éviter est de réaliser un simple transfert de pollution, déplaçant le problème sans le résoudre.

Comment faire l’analyse du cycle de vie ?

La démarche ACV est un processus itératif composé de quatre étapes :

  • Définir les objectifs, le champ de l’étude ;
  • Réaliser l’inventaire du cycle de vie (ICV) ;
  • Mesurer les impacts à l’aide d’une modélisation sur le logiciel d’ACV ;
  • Interpréter les résultats obtenus8.

 

 

 

Bon à savoir :  Quelles sont les limites de l’ACV ?

La méthodologie ne considère pas l’ensemble des aspects pouvant avoir un impact sur l’environnement. Par exemple, les odeurs, le bruit, le temps, les ondes ou encore la pollution lumineuse.

 

 

Concevoir un projet photovoltaïque à moindre impact avec Apex Energies

Apex Energies construit depuis 30 ans des projets photovoltaïques respectueux de l’environnement pour les collectivités locales. Revalorisation de sites pollués, réduction de l’empreinte carbone, participation à la transition énergétique… Nos solutions de toitures, hangars, centrales au sol, ombrières ou autoconsommation sont pensées pour avoir un impact positif sur la planète. Contactez-nous pour échanger sur votre projet.

 

Les 3 points clés à retenir :

  • L’analyse du cycle de vie est un outil d’évaluation des effets quantifiables d’un produit sur l’environnement.
  • L’utilité première de la méthodologie ACV est d’avoir une vue d’ensemble sur les impacts environnementaux potentiels.
  • La démarche ACV peut être utilisée pour réaliser un benchmark entre deux produits ou orienter des politiques publiques.

 

1, 2, 3, 7, 8 https://www.eco-conception.fr/static/analyse-du-cycle-de-vie-acv.html

4 https://expertises.ademe.fr/economie-circulaire/consommer-autrement/passer-a-laction/dossier/lanalyse-cycle-vie/quest-lacv

5 https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/breve/infographie-analyse-du-cycle-vie-acv

6 https://expertises.ademe.fr/economie-circulaire/consommer-autrement/passer-a-laction/dossier/lanalyse-cycle-vie/a-quoi-sert-acv

Pour plus de renseignements, contactez-nous !

Le traitement des données à caractère personnel est nécessaire à l’examen de votre demande, faite à APEX ENERGIES, et le cas échéant à l’envoi d’informations commerciales. Conformément à la réglementation européenne en vigueur, vous disposez de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de retrait de consentement, de limitation de traitement, d’opposition au traitement et de portabilité concernant vos données. Toutes les informations détaillées sur l’usage de vos données et l’exercice de vos droits figurent dans la charte relative à la protection des données à caractère personnel d’APEX ENERGIES.