Comment réhabiliter de vieux locaux appartenant à la commune grâce au photovoltaïque ?

Les communes et les maires disposent de moyens d’action concrets pour traduire les enjeux de la transition énergétique en solutions sur leur territoire. Le développement des énergies renouvelables fait partie des leviers à leur disposition pour mener à l’échelle locale les plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET). En parallèle, la préoccupation croissante des citoyens pour l’environnement oblige les maires à réévaluer leurs priorités. Pour 58 % des Français, économie d’énergie et transition énergétique doivent figurer au 1errang des postes sur lesquels les collectivités devraient accroître les dépenses.1 Apex Energies vous éclaire sur les enjeux du photovoltaïque dans la réhabilitation d’infrastructures publiques.

 

Quels enjeux pour l’intégration de centrales solaires en toiture sur des bâtiments communaux ?

 

Les bâtiments des collectivités (écoles, mairies, bibliothèques, centres sportifs, etc.) sont d’importants consommateurs d’énergie. Avec un patrimoine excédant les 225 000 bâtiments, les communes ont le pouvoir d’influer sur la réduction de l’impact environnemental du parc tertiaire français.2

 

 

Comment œuvrer à la transition écologique en rénovant énergétiquement ses infrastructures publiques ?

 

En France, près de la moitié des 280 millions de mètres carrés de bâtiments communaux ont une date de construction antérieure à 1975.3 Leur consommation moyenne avoisine les 240 kWh énergie primaire/m²/an, loin des exigences actuelles fixées à 50 kWh/m²/an.4 Leurs mauvaises performances se répercutent directement sur la répartition de la consommation énergétique des collectivités. Les infrastructures publiques représentent à elles seules 87 % de l’énergie consommée.5 Dans ce contexte, la rénovation énergétique du parc tertiaire par le biais du photovoltaïque revêt toute sa pertinence. Elle permet aux maires d’agir en faveur de la sobriété énergétique tout en apportant une réponse aux aspirations citoyennes.

En parallèle, le renforcement des exigences environnementales s’accentue. Parmi elles, le décret tertiaire de la loi ELAN. Il fixe des objectifs de réduction progressive de la consommation d’énergie des bâtiments de plus de 1 000 m². L’objectif est de lutter contre le changement climatique et de guider la France vers la neutralité carbone.6 Les solutions de centrales solaires en toiture assurent la mise en conformité des infrastructures publiques. Le photovoltaïque modernise les locaux communaux tout en améliorant leur confort pour le public.

 

 

Comment préserver patrimoine et identité architecturale avec le photovoltaïque ?

 

L’enjeu majeur d’une toiture solaire est de concilier efficacité énergétique, préservation des paysages et du patrimoine et contraintes techniques.7 Il convient de limiter l’impact visuel de l’installation sur les paysages et les monuments existants. Dans ce cadre, la prise en compte des contraintes architecturales et paysagères propres à chaque projet est primordiale. Pour conjuguer solaire et patrimoine, les paysages d’aujourd’hui doivent intégrer l’héritage du passé. Engager la rénovation énergétique de vos bâtiments communaux vous permet de valoriser et de sauvegarder le patrimoine historique et culturel de votre territoire.

 

 

Comment maîtriser ses dépenses en réhabilitant les bâtiments communaux ?

 

L’énergie est le 2d poste de dépense des communes, après les charges de personnel. Leur consommation énergétique totale équivaut à 2,6 milliards d’euros.8 L’enjeu est de réduire la facture énergétique en œuvrant à la rénovation énergétique des infrastructures publiques. La réhabilitation d’anciens locaux ayant un coût important, les communes ont tout intérêt à se tourner vers le photovoltaïque. Ainsi, la rénovation d’une toiture peut être engagée dans une optique gagnant-gagnant. Le producteur d’énergie verte rénove à ses frais la toiture. En contrepartie, il exploite les panneaux solaires.

La commune, en mettant à disposition ses toitures, participe donc à la transition énergétique et devient un territoire à énergie positive.

 

—————————————————————–

 

Bon à savoir : Pourquoi évaluer la consommation d’énergie de ses bâtiments ?

En 2019, seules 21 % des communes utilisaient un outil de suivi de leur consommation et de leurs dépenses énergétiques. Pourtant, assurer le contrôle de ses coûts de fonctionnement permettrait de les réduire de 10 %.9

 

—————————————————————–

 

 

Cave de Péret, toiture Apex Energies
Cave de Péret, toiture Apex Energies
Un cas d’école pour Apex Energies : la centrale solaire en toiture de la cave coopérative de Péret

 

Construite en 1932, la cave subit de plein fouet le déclin du vin en vrac au début des années 2000. En 2004, elle fusionne avec celle de la commune voisine, laissant le bâtiment vide. Le maire, Christian Bilhac, rachète la cave en 2013. Il ne pouvait pas « se résoudre à ce que ce bâtiment soit saccagé ou détruit ». Il décide alors de le transformer en halle des sports. La question de la révision de l’immense toiture se pose alors.

Le maire décide de se tourner vers le groupe Apex Energies, qui restaure les 1 500 m² de toit et s’engage à exploiter les panneaux solaires pendant 30 ans. Selon le maire, « réhabiliter la cave était un projet patrimonial ». Le projet « a permis de donner une nouvelle utilité à ce bâtiment », ajoute-t-il. Aujourd’hui, les 854 panneaux solaires produisent l’équivalent de 20 % de la consommation annuelle en électricité des 1 038 habitants du village.

Pionnier du photovoltaïque, le groupe Apex Energies vous accompagne de A à Z dans votre projet de toiture solaire. Ensemble, œuvrons au développement des énergies renouvelables et à la préservation de votre patrimoine bâti.

  

Les 3 points clés à retenir :

  • La rénovation énergétique du parc tertiaire des communes est un levier d’action majeur en faveur de la transition écologique.
  • Un projet photovoltaïque bien intégré au paysage permet de préserver l’identité du territoire tout en assurant la mise en conformité des infrastructures publiques.
  • Devant les coûts de réhabilitation faramineux des bâtiments communaux, le photovoltaïque apparaît comme une solution gagnant-gagnant pour rénover les toitures à moindres frais.

 

1 https://www.ipsos.com/fr-fr/les-francais-et-le-service-public-local-1

2, 3, 4, 5, 8, 9 http://www.planbatimentdurable.fr/IMG/pdf/re_novation_e_nerge_tique_des_ba_timents_des_collectivite_s_locales_juillet_2020.pdf

6 http://www.planbatimentdurable.fr/renovation-du-parc-tertiaire-r327.html

7 https://www.rehabilitation-bati-ancien.fr/sites/creba/files/fichiers/2021/10/172_SolaireCaussesQuercy_PNRCQ.pdf

Pour plus de renseignements, contactez-nous !

Le traitement des données à caractère personnel est nécessaire à l’examen de votre demande, faite à APEX ENERGIES, et le cas échéant à l’envoi d’informations commerciales. Conformément à la réglementation européenne en vigueur, vous disposez de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de retrait de consentement, de limitation de traitement, d’opposition au traitement et de portabilité concernant vos données. Toutes les informations détaillées sur l’usage de vos données et l’exercice de vos droits figurent dans la charte relative à la protection des données à caractère personnel d’APEX ENERGIES.

Collectivités locales, Toiture photovoltaïque : les autres articles