Comment calculer son autoconsommation photovoltaïque ?

Pour les entreprises, collectivités, agriculteurs ou propriétaires fonciers, l’autoconsommation photovoltaïque apporte de multiples bénéfices. Elle aide à mieux maîtriser sa facture d’électricité. En moyenne, ils économisent jusqu’à 40% chaque année. Autoconsommer permet de sécuriser sur un long terme son approvisionnement. Le coût de revient de l’électricité verte produite est indépendant de l’évolution des prix sur le marché. Consommer sa propre production d’énergie, c’est s’engager concrètement dans la transition énergétique. En contribuant au développement des énergies renouvelables (EnR), ils valorisent leur image auprès de leurs parties prenantes. Le succès d’un projet d’autoconsommation photovoltaïque repose sur le juste dimensionnement de la centrale photovoltaïque. Apex Energies vous explique tout.

En quoi consiste l’autoconsommation photovoltaïque ?

Autoconsommer consiste à être à la fois producteur et consommateur de sa propre électricité. Dans le cas du photovoltaïque, l’énergie électrique est générée à partir du soleil, elle a donc l’avantage d’être renouvelable !
L’autoconsommation photovoltaïque se développe dans un contexte où :

  • Les coûts de production des installations baissent ;
  • Les tarifs d’achat de l’électricité ne cessent d’augmenter.

Les centrales photovoltaïques peuvent être installées en toiture, au sol, sur une ombrière de parking ou une serre.
Les centrales photovoltaïques ne produisent pas d’électricité de manière continue et à la demande. Ainsi, elles ne peuvent couvrir la totalité des besoins d’un site. Le recours au réseau électrique de distribution reste nécessaire lorsque l’installation produit peu ou pas.

Bon à savoir : qu’est-ce que l’autoconsommation collective ?

L’autoconsommation est considérée comme collective dès lors qu’elle concerne au moins un producteur et un consommateur final distinct de l’électricité solaire. Ils se lient entre eux au sein d’une personne morale organisatrice (PMO) : une association, une coopérative ou une forme juridique créée spécifiquement à cet effet. Les points de soutirage (consommateur) et d’injection (producteur) doivent être localisés dans des périmètres définis par la réglementation.

 

Comment dimensionner une installation photovoltaïque en autoconsommation ?

L’électricité solaire est produite en journée. Elle doit être immédiatement consommée, sinon, elle est soit injectée dans le réseau et valorisée, soit non produite. Ainsi, il est possible de disposer d’une grande surface de panneaux, sans pour autant être en capacité de consommer la production d’énergie. D’où l’importance d’évaluer au préalable et avec soin, le taux d’autoconsommation du site. Ce dernier à une incidence directe et forte sur la rentabilité du projet solaire.

Le taux d’autoconsommation détermine la part de la production d’électricité solaire totale qui pourra être consommée sur site.

Pour l’estimer, il est nécessaire d’analyser deux éléments :

  • La courbe de puissance délivrée par la centrale solaire, sur une année. Il est possible de la générer gratuitement à l’aide d’outils en ligne comme PVGIS – Onglet Hourly Data ;
  • La courbe de charge de consommation annuelle du site sur lequel sera raccordée l’installation photovoltaïque. Elle peut être récupérée auprès du gestionnaire de réseau. Il est important d’identifier l’existence de périodes de moindres consommations qui coïncideraient avec des périodes de forte production. Cela impacterait directement le taux d’autoconsommation.

Autre solution, utiliser AutoCalSol, un logiciel gratuit conçu par l’Institut national de l’énergie solaire (INES). Pour déterminer au mieux le taux d’autoconsommation, il est nécessaire de donner des informations sur :

  • L’installation : inclinaison, orientation, puissance crête, technologie utilisée, adresse, etc. ;
  • Le type d’abonnement ;
  • La puissance souscrite ;
  • Le tarif de l’électricité soutirée au réseau ;
  • L’estimation de la consommation annuelle.
 

Quels sont les éléments à prendre en compte avant de lancer un projet d’autoconsommation photovoltaïque ?

Au cours de l’étude d’une offre en autoconsommation totale ou partielle, différents points de vigilance sont à considérer :

  • Éviter de sous-dimensionner l’installation photovoltaïque dans le but de parvenir à un pourcentage élevé d’autoconsommation ;
  • Prendre garde à ne pas inciter à la surconsommation durant les heures d’ensoleillement ;
  • S’assurer de la rentabilité du projet, en calculant rigoureusement les économies réalisables sur la durée de vie.
 
 

Garantissez la réussite de votre projet d’autoconsommation photovoltaïque avec Apex Energies

Vous souhaitez opter pour une nouvelle source d’énergie électrique ? Avec Apex Energies, devenez producteur d’énergie décarbonée, locale et renouvelable. Nos experts dimensionnent votre installation photovoltaïque selon vos besoins énergétiques/économiques. Ils vous accompagnent tout au long du développement/réalisation de votre projet solaire.

Les 3 points clés à retenir :

  • L’autoconsommation photovoltaïque repose sur l’aptitude à consommer l’électricité solaire produite ;
  • Le taux d’autoconsommation est l’indicateur clé de l’adéquation entre la production effective d’électricité verte et les besoins du site ;
  • Dans le cadre de l’étude de faisabilité du projet, le dimensionnement de la centrale solaire est crucial pour la rentabilité.

Pour plus de renseignements, contactez-nous !

Le traitement des données à caractère personnel est nécessaire à l’examen de votre demande, faite à APEX ENERGIES, et le cas échéant à l’envoi d’informations commerciales. Conformément à la réglementation européenne en vigueur, vous disposez de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de retrait de consentement, de limitation de traitement, d’opposition au traitement et de portabilité concernant vos données. Toutes les informations détaillées sur l’usage de vos données et l’exercice de vos droits figurent dans la charte relative à la protection des données à caractère personnel d’APEX ENERGIES.