Bonnat

 

 

Nouvelle acquisition, 5,354 MWc dans le Limousin

Pour démarrer cette nouvelle année, Apex Energies annonce un nouvel investissement de 5,2 M€ dans un parc photovoltaïque existant en France. Il s’agit plus précisément d’une centrale au sol de 5.354 MWc située dans le Limousin.

Depuis plusieurs mois, Apex Energies recherchait activement des investisseurs souhaitant revendre leurs centrales photovoltaïques sur le marché secondaire : c’est chose faite ! « Nous cherchons des installations solaires déjà construites pour accroître plus rapidement notre parc en exploitation. Cette acquisition dans le Limousin nous permet d’atteindre 10 MWc détenus en fonds propres en France et dans les DOM TOM. Grâce à ce marché secondaire, Apex Energies va opportunément développer ses capacités d’Exploitation et de Maintenance. « Au fil des années, nous avons construit une équipe entièrement dédiée à la Gestion d’Actifs pour pérenniser et garantir une production électrique optimisée de nos centrales et celles de nos clients » souligne Pascal Marguet, Président d’Apex Energies.

Apex Energies, Producteur Indépendant d’énergie renouvelable, ambitionne d’ici à 2018 d’exploiter en propre un parc de plus de 40MWc. Celui-ci sera constitué de centrales solaires achetées sur le marché secondaire et de projets développés et construits par les équipes d’Apex Energies.

Aujourd’hui, le marché du photovoltaïque français est régulé par des appels d’offres apportant peu de visibilité aux acteurs de la filière. En parallèle, le secteur des énergies renouvelables entre dans une phase de consolidation à l’échelle européenne. Pour parvenir à se développer, Apex Energies a fait pour l’instant le choix de s’orienter vers le marché de la seconde main, qui reste à ce jour très ouvert et rentable.

Que représente ce marché PV secondaire ?

A ce jour, le marché PV secondaire est difficile à évaluer, il est bel et bien sous-jacent… Il s’agit de centrales solaires construites il y a environ 5 ans, pendant la bulle du secteur photovoltaïque. Les propriétaires/investisseurs de ces centrales souhaitent principalement se retirer pour les raisons suivantes : soit parce qu’ils souhaitent recycler leurs investissements, soit parce-que les fonds d’investissement arrivent à maturité. Il arrive parfois que certains propriétaires de centrales souhaitent récupérer leur investissement parce que leurs parcs solaires n’ont pas été construits dans les normes et n’ont pas produit les rendements prévus.
Dans un contexte très réglementé en France et en Europe, les parcs solaires sont de plus en plus difficiles à réaliser. Ce nouveau marché de centrales de seconde main représente de réelles opportunités d’investissement avec des rendements satisfaisants. Après un audit sur-mesure, l’acheteur peut posséder très rapidement une centrale déjà construite à moindres risques.

« Dans notre stratégie globale, nous incluons l’achat de centrales PV comme un segment d’activité clé pour le développement de l’entreprise. Avec notre équipe de Gestion d’Actifs, nous réalisons un audit technique, administratif et financier complet de la centrale à acheter. Cette expertise nous permet d’évaluer, pour notre propre compte ou celui de nos clients, le bon fonctionnement de la centrale et de sécuriser l’investissement…» ajoute Pascal Marguet.

  • Date 20 janvier 2017
  • Tags