Agriculture et énergie solaire : les modèles économiques ?

L’agriculture évolue, grâce aux nouvelles technologies, afin de s’adapter aux changements climatiques et aux exigences de rentabilité toujours plus complexes. L’agrivoltaïsme, issue de la rencontre entre experts de la technologie et agriculteurs, en est une preuve indéniable et permet de trouver de nouveaux débouchés économiques pour l’agriculture de demain.

En installant des centrales solaires en toiture des bâtiments agricoles, les exploitants peuvent utiliser ces surfaces auparavant inexploitées pour diminuer leur facture énergétique, produire une électricité verte, durable et plus globalement participer à la transition énergétique du pays.

Il existe 3 grands modèles économiques permettant de faire du solaire un véritable levier de rentabilité pour les exploitations agricoles :

 

  1. L’autoconsommation avec vente de surplus

 

Idéale pour certains types d’activités agricoles, l’autoconsommation consiste à utiliser une partie de l’électricité produite par la centrale photovoltaïque pour assurer les besoins en énergie de l’exploitation et de réinjecter le surplus dans le réseau du fournisseur traditionnel qui le rachète à un prix fixé à l’avance. Cette solution fonctionne pour les exploitations agricoles ayant des besoins réguliers et fortement consommatrices d’électricité. On peut citer en exemple les élevages d’animaux ou les exploitations arboricoles nécessitant des espaces de stockages frigorifiques.

Un des objectifs de l’autoconsommation est de réduire la facture énergétique de l’exploitation, dans un contexte d’augmentation constante du prix de l’électricité : les panneaux solaires installés en toiture des bâtiments agricoles produisent de l’énergie en journée, qui alimente directement les équipements électriques de l’exploitant. Le résultat est l’indépendance vis à vis du réseau public et une baisse du coût d’approvisionnement en électricité. Bien entendu, en cas de besoins supérieurs à la production de cette énergie solaire, le fournisseur d’électricité traditionnel prend le relais pour garantir une continuité de l’activité.

 

  1. La vente en totalité de la production d’énergie solaire

 

Plus commune, cette deuxième solution est souvent privilégiée par les exploitants n’ayant pas ou peu de besoins en électricité pour leur activité au quotidien. Son principe est simple : l’exploitant installe une centrale photovoltaïque en toiture de ses hangars ou de ses zones de stockages et l’électricité produite est injectée directement dans le réseau traditionnel.

Le prix de vente de cette énergie verte est revu chaque trimestre et il est garanti sur 20 ans.

Même si on constate une légère baisse de prix du kWh avec le temps, il est à noter que l’évolution du prix des panneaux solaires va également dans ce sens, ce qui confère à la vente en totalité de l’énergie solaire un statut d’investissement très intéressant pour les exploitants agricoles.

 

  1. La location d’une toiture photovoltaïque

 

C’est la solution la plus courante, car elle allie financement participatif et modernisation des exploitations agricoles, en particulier dans les régions à fort ensoleillement. Dans ce modèle, deux solutions s’offrent à vous, adaptées en fonction de votre objectif, qu’il soit de rénover la toiture d’un bâtiment existant ou de construire un nouveau bâtiment agricole (hangars, serres photovoltaïques, ombrières d’élevage…) :

 

  • La rénovation d’une toiture : souvent couteuse car nécessitant une étude de structure pour s’assurer de la solidité de l’édifice et de la faisabilité du projet, Apex Energies prend à sa charge l’intégralité des coûts de rénovation de la toiture et de l’installation des panneaux solaires.En contrepartie de la signature d’un bail emphytéotique (vous louez votre toiture pendant une durée de 30 ans), Apex Energies vous versera un loyer pour l’utilisation de l’énergie verte produite et sera en charge du bon fonctionnement de la centrale solaire, jusqu’à la garantie de l’étanchéité de la nouvelle toiture.

 

  • La construction d’un nouveau bâtiment : un tel projet nécessite une mobilisation de fonds très importants, aussi les experts d’Apex Energies accompagnent les exploitants de A à Z dans la construction de bâtiments agricoles, de l’étude des sols jusqu’à la mise en service de la nouvelle centrale photovoltaïque.Via la signature d’un bail à construction d’une durée de 30 ans, Apex Energies deviendra co-financeur de votre nouveau bâtiment et de sa toiture solaire, en échange de l’utilisation de l’électricité produite, et au terme de ce contrat, vous pourrez devenir propriétaire de cette centrale photovoltaïque totalement amortie.

 

Ces deux options sont à étudier en partenariat avec les experts d’Apex Energies qui sauront vous guider vers la solution la plus efficace et la plus rentable aujourd’hui, comme sur le long terme.

Autres Actualités

Précédent
Suivant